Forum International sur le Multilingualisme

bamako_conf_2009

Bamako, Mali (19-21 janvier 2009)

Le Forum international de Bamako sur le multilinguisme (BIFM) a eu lieu à Bamako, Mali, du 19 au 21 janvier 2009. L’objectif était de passer en revue l’Année Internationale des Langues sur le continent africain à travers un événement d’envergure et de portée internationale.

Leo Forum a réuni des experts de disciplines liées aux langues, à l’éducation et à la société de l’information, ainsi représentant les partenaires de différents secteurs de la gouvernance internationale.

Les principaux défis identifiés étaient ceux de l’éducation multilingue fondée sur la langue maternelle et la présence de toutes les langues dans le monde numérique (en particulier Internet), en termes d’accès, de contenus et de la culture numérique. Ces défis sont exacerbés du fait qu’un grand nombre de langues parlées actuellement risquent de disparaître au cours de ce siècle.

Le Réseau Mondial pour la Diversité Linguistique était le moteur derrière ce Forum, qui a été organisé sous les auspices de l’ACALAN, en partenariat avec l’UNESCO, l’OIF, l’Union Latine, les gouvernements de l’Autriche et du Mali, des institutions internationales ainsi que d’autres acteurs intéressés.

Le Forum International de Bamako sur le Multilinguisme adopté l’Engagement de Bamako pour un multilinguisme universel ainsi que le Plan d’action politique, dont un programme international multi-sectoriel lié à l’éducation multilingue fondée sur la langue maternelle et la diversité linguistique dans le cyberespace. En outre, il a créé le Secrétariat technique pour le suivi du Forum.

Pour atteindre ses objectifs, l’BIFM recommande la création d’une Commission internationale pour préparer un rapport à l’Assemblée Générale des Nations Unies, en vue de la tenue d’un Sommet Mondial sur l’importance du multilinguisme dans le cadre de l’Agenda mondial.